pee-during-exercise1

Périnée et sport: 3 FAQ!

Suite à mon post sur facebook concernant la contraction du périnée à l’effort, j’ai reçu plusieurs questions. J’en ai sélectionné 3 pour les partager avec vous 🙂


1) Je fais un sport avec beaucoup de sauts (style interval avec beaucoup d’impacts), si je ne contracte pas le périnée, je fais quelques gouttes lors des sauts. Je dois contracter alors?
-> si vous avez des gouttes lors des sauts, ne faites PAS de sauts! Devoir contracter le périnée au risque d’avoir des gouttes montre une faiblesse. Même si vous avez une solution de secours (temporaire) vous aggravez la situation en faisant un sport qui n’est pas adapté. Je vous conseille de retourner voir votre kiné/sage femme qui va vous donnez des conseils individualisés en fonction de vous et vérifiera en même temps vos abdos, votre diaphragme etc.

2) Pourquoi dis-tu de ne pas contracter lors d’impact? Si on fait, un saut, c’est bien non?
-> Oui. Lorsque je parle d’impact, je parle de sauts répétés (jogging, corde à sauter…). Le périnée n’est pas endurant: pas de contraction prolongée (comme expliqué dans la vidéo).
Par contre, avant un saut, oui, vous pouvez! Cela va aider à vous placer au besoin, et n’oubliez pas de souffler à l’effort et de bien vous grandir.
Il sera intéressant aussi de faire une différence entre saut et rebond 😉

Le kangourou se sert merveilleusement de ses fascias; il rebondit, sans gros impact.

3) En Pilates et en De Gasquet, on contracte souvent le périnée, quel est ton avis à ce sujet?
-> Mon avis par rapport à la contraction du périnée…a fort évolué en fonction d’autres formations que j’ai pu faire, d’autres connaissances que j’ai pu acquérir. Normalement, quand le périnée (et tout qu’il y a autour, diaphragme, psoas etc vu que tout est lié à tout) fonctionne correctement, il n’y a PAS besoin de contracter le périnée volontairement car les automatismes posturaux anticipateurs font en sorte que ce soit un réflexe. La contraction se fait automatiquement et au bon moment (d’où mon exemple du périnée expire répété).

Je précise aussi que ce n’est pas votre coach sportif (à moins que vous ne soyez hyper intime 😉 ) qui pourra dire si votre contraction est bonne ou pas 😉

Pour certaines personnes, contracter le périnée n’est pas du tout recommandé! C’est donc à votre kiné spécialisé/sage femme de vous donner ces consignes, en fonction de vous, pas à votre prof de sport. Une bonne communication entre votre kiné/sage femme et votre coach serait super pour que vous ayez un travail global qui va dans le même sens.
C’est pourquoi je préfère un travail global variant les styles, les méthodes, les rythmes, prenant en compte l’ensemble des tissus (y compris les fascias), la chaine antérieure profonde etc. Puis on pourra parler d’autres paramètres, respiratoires, émotionnels et alimentaires (+ l’importance de l’hydratation) qui sont des clés pour avoir de réels résultats.

Je trouve ça bien plus complet, précis; ce sont plein de raisons pour lesquelles j’aime travailler avec plusieurs méthodes 🙂

J’espère que ce partage vous apportera du positif.
Vous aimez ma publication? N’hésitez pas à la partager 😉

ps.: Vous aimez aller en profondeur dans ces réflexions? Je vous conseille de suivre le blog de ma copine Emma Gomez Synergie​ (www.emmagomez.be)

source photo de couverture: raincitymama



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre