Close-up of young womans hands and slim belly

Périnée: des conseils dingues dont on ne vous parle jamais

Saviez vous que bien manger pouvait améliorer votre périnée? Que la gym douce statique pouvait ne pas être suffisante pour qu’il ait un bon tonus?

Avec Emma, on vous donne 5 astuces vraiment hors du commun pour prendre soin de votre périnée (et de tous vos tissus mous)

Oui ce sont des astuces super étonnantes. C’est dingue qu’on n’en parle pas plus.

Bon, je vais d’abord vous parler de gym bien sûr et rappeler les bases.

Emma et moi avions expliqué que le périnée n’était pas que UN muscle mais qu’il était surtout composé de 80% de tissu mou (donc pas du muscle).

80% de tissu mou (composé de beaucoup d’eau, collagène,…) et 20% de fibres musculaire (dont seulement 20% sont celles qu’on peut contracter). On parle donc du périnée mais aussi de tous les tissus mous du corps, et vous verrez dans la vidéo que cela qui représente en fait une quantité impressionnante de tissus.

Voici les 5 idées en vrai ou faux

1) Il n’est pas utile (ni bon) de contracter son périnée à tout va. VRAI, ce n’est vraiment pas recommandé. L’important est d’améliorer son tonus de base. En améliorant sa posture, on va stimuler les fibres de type 1 qui sont les plus importantes pour le tonus de base. On peut bien sûr contracter le périnée, par exemple avant un effort, c’est un super réflexe. En rééducation kiné, vous apprenez à le contracter de manière optimale.

2) La gym douce est la seule bonne gym pour le périnée.

Vrai…et faux! Parce qu’il ne faut pas du trop doux! Il faut stimuler la fabrication de collagène, booster le corps à reconstruire. Des entrainements stimulants comme le HIIT apporte donc lui aussi des bénéfices à nos tissus.

Attention à ne pas en faire trop non plus! Il est super important de laisser un certain labs de temps entre les entrainements afin de laisser la reconstruction s’effectuer. Le collagène aussi va se dégrader; il lui faut plus que 24h pour se reconstruire.

3) Bien manger pour le périnée.

Et oui!, VRAI!! Il faut manger après l’effort, bien manger pour reconstruire ce tissu! Que ce soit celui des muscles qui vont joliment galber votre corps, mais aussi pour vos tissus mous…comme votre périnée.

Quand? Dans l’heure qui suit l’entrainement, vous aurez ce qu’on appelle la fenêtre métabolique. Durant cette fenêtre, le corps va fabriquer beaucoup de protéines: il va construire.

Que manger? Des oléagineux et un fruit, une tartine de houmous…ou encore mieux, un repas complet bourré de légumes, vitamines, antioxydants etc.

4) Pour maigrir, il faut dépenser plus de calories que celles ingérées. (donc dépenser beaucoup et manger peu)

FAUX!!! GROSSE erreur! Erreur de focalisation de balance entre autre 😉 Maigrir, c’est construire. Construire du muscle et diminuer la masse grasse. Si vous ne mangez pas assez et pas après votre entrainement, vous fragilisez votre corps. Il faut donc se nourrir convenablement et suffisamment pour que votre corps construise et ne stocke pas. Bien s’entrainer et  bien manger pour augmenter votre métabolisme de base.

Méfiez vous des cures magiques qui sont associées à des régimes restrictifs qui endommagent la qualité des tissus…et donc du périnée.

5) Bien boire pour le périnée

VRAI. Oui, boire beaucoup d’eau, de tisane pour hydrater nos tissus mous. Mais attention, il sera aussi nécessaire de bien bouger afin que les tissus absorbent le liquide.

Alors, franchement, vous saviez que bien boire améliorait les tissus de votre périnée? Et les quatre autres astuces, vous les connaissiez?

J’espère que la vidéo vous plaira et qu’elle vous apprendra de bonnes choses qui vous donnent envie de prendre soin de vous.

Emma est kiné à Herve (province de Liège), n’hésitez pas à la rejoindre sur son blog ou les réseaux sociaux.



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre