tumblr_nu134dD2lL1u7v53qo1_1280

Je ne mets plus de crème solaire (sans réfléchir)

J’ai hésité à sortir cet article, beaucoup dans le même style sont sortis, la redondance est donc inévitable. Mais voir ces sprays sur la plage m’a franchement énervé!!! On vaporise toute la famille, avec le vent qui emporte la moitié du produit dans la nature…ça m’horripile. Je vous explique donc mes choix.

Cela fait des années que ça me dérange: plonger dans la mer enduite de crème solaire polluante me fait culpabiliser. Pas besoin d’être un grand scientifique pour se rendre compte que ces produits n’ont rien à faire dans l’eau et que ça pourrait nuire aux océans…et ceux qui y vivent.

Pourrait? Elles sont en effet pointées du doigt : elles causeraient de véritables désastres écologiques et favoriseraient le blanchissement du corail à cause des produits chimiques qu’elles contiennent. Ces produits chimiques sont nocifs pour les océans mais pas terribles non plus pour nous, rien que le parfum donne de l’eczéma à mon fils.

J’avais donc envie de me tourner vers du « plus naturel », que ma crème soit un max biodégradable… mais l’impression de devoir choisir entre efficacité et écologie était bien présente.

Avant tout, ne diabolisons pas le soleil! On a besoin du soleil, de ses rayons sur notre peau. Pas faire la carpette au soleil aux heures chaudes bien sûr, mais se balader sous les doux rayons du matin ou fin d’après midi, c’est essentiel pour synthétiser la vitamine D. Pas besoin de beaucoup, juste 10 à 15 minutes, c’est suffisant, pour aider à la consolidation des os et des dents, pour réduire plusieurs soucis inflammatoires et bon pour le moral.

Premier réflexe sain pour la peau et bon pour les océans, ce sera…de rester à l’ombre 🙂 Depuis au moins 3 ans je ne m’expose plus au soleil entre 10h et 16h. Je passe un peu, mais je ne reste pas. J’ai eu le déclic lorsque j’ai réalisé que ma peau était abimée et je n’ai ni envie d’avoir plus de rides, ni d’avoir plus de taches. Donc, un chapeau, un parasol et je profite quand même du soleil.

Secondo, essayions d’avoir des crèmes moins nocives, oublions les sprays qui diffusent autant sur la peau que dans l’air.

Renseignement pris, en bio, il s’agit de filtres minéraux souvent à base d’oxyde de zinc et de dioxyde de titane plus « sûres » pour l’environnement. Mais, oui, ces crèmes seront souvent plus épaisses et plus blanches à l’application. C’est dommage parce que ça rappelle la crème pour érythème fessier que je mettais aux enfants. Autre inconvénient, c’est le prix. On est 5 chez moi, si on se tartine, ça coute une blinde. Puis certaines controverses arrivent aussi sur les filtres minéraux…toujours peser le pour et le contre et faire un bon choix, posé, avant de diaboliser.

J’ai trouvé celle-ci sur le site slow-cosmétique. Elle est à base d’oxyde de zinc mais aussi d’huile de buriti qui est réputée pour son action antioxydante face au soleil. C’est une bombe de vitamines dont la provitamine A ! La formule est très protectrice mais serait aussi hydratante et assoupissante pour les peaux les plus difficiles.

J’ai également fait un mélange d’huile de buriti, achetée sur le site d’Aroma-zone avec de l’aloe vera et du monoi ou de l’huile carotte. Elle est top comme après soleil, elle protège des dommages du soleil, elle est riche en anti-oxydants (bourrée de caroténoïdes), favorise le bronzage et est colorée. On y va donc molo, on la dilue. Le moins? Elle pue. Franchement, son odeur, je n’aime pas du tout. Raison de plus pour la diluer 😉 Autre solution: l’huile de sésame! Elle est dotée aussi de vertu protectrice contre le soleil.

Vous trouverez ici une chouette recette pour préparer votre peau avec la carotte (que j’ai adoptée aussi depuis plusieurs semaines). Recette de Mémé dans ses orties, que j’apprécie beaucoup. Une autre recette topissime, celle d’antigone. J’adore.

Vous trouverez des recettes sur internet pour fabriquer vous même vos produits, ce qui est sympa à faire avec les enfants et économique. Certaines demandent beaucoup de matériel, personnellement, ça me freine. Sachez tout de même que certains sites proposent des filtres solaires à mettre dans vos préparations (y compris le zinc). Mais voici une autre recette qui m’inspire bien par sa simplicité 🙂 Je l’ai trouvée sur le site de planet addict:

Si vous l’aimez, n’hésitez pas à lui laisser un petit commentaire 😉

Il faut donc une bonne crème, pour les enfants et pour les adultes. C’est indispensable de se protéger si on se balade en plein soleil, et un enfant ne restera pas calmement sous le parasol pendant des heures.

Conclusion, cet été, je resterai à nouveau à l’ombre aux heures chaudes, et pour la santé de la peau, j’ai trouvé des produits adaptés pour toute ma famille, mieux aussi pour la nature…

Moins polluer et prendre soin de nous m’apporte une sorte d’apaisement, je sais que ça ne sauvera pas les coraux et les océans, mais j’apporte ma petite contribution et j’espère que de  nombreuses autres personnes auront envie d’en faire de même.

 

Prenez soin de vous!

 



Il y a 4 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Cécile

    Je suis dermato et un des conseils que je donne, c ‘est tout simplement d’utiliser le vêtement : t shirt plutôt que débardeur, chapeau, lunettes, pareo, chemise ample par dessus le maillot etc

  2. Corine

    Rester à l’ombre, enfiler un teeshirt, c’est raisonnable mais pas toujours possible. Une crème solaire, sans filtre chimique, sans conservateurs ni nanoparticules avec un excellent indice de protection 20, s’étalant merveilleusement bien, ça existe. Moi et mon mari ( allemand, cheveux clairs, peau rougissant au moindre rayon 😡).Il s’agit du baume de protection solaire RINGANA. RINGANA est une société autrichienne produisant depuis plus de 20 ans des produits cosmétiques 100% naturels et frais ( les seuls en Europe!) de nombreuses fois primés. Depuis juin 2017 , les produits RNGANA sont commercialisés en France 😊. Pour plus d’infos http://www.ringana.com/1498730

  3. Anonyme

    Je ne mets plus de crème même si je suis plus à la montagne qu a la mer ! Par contre afin d éviter les coups de soleil ´ je m exposé à partir d avril 1h par jour , afin de préparer la peau aux UV ; j habite le sud donc facile ! Ton article est genial ; comme DAB


Laisser un commentaire