13731108_997360350377625_846812935_n

Régime: pourquoi tu n’as PAS de VOLONTÉ!? (en + conseils forme/beauté pour les Fêtes)

Il y a quelques jours, je lisais sur facebook « Je n’ai aucune volonté, j’ai 15 kilos à perdre ». S’en suivait bien sûr des commentaires conseillant pilules et autres cures miracles. Moi non plus je n’ai pas de volonté pour faire régime. D’ailleurs, je ne fais jamais régime. Comme le dit Pierre VanVlodorp ( nutrithérapeute), « le régime est la courte période avant une prise de poids ». Et c’est vrai! Hormis quelques exceptions qui ont fait le deuil définitif de manger normalement en prenant réellement du plaisir pour manger, les personnes qui nous entourent font souvent régime, ça fonctionne rarement, surtout quasi jamais pour longtemps. S’en suit alors un sentiment de culpabilité, une ruée sur la nourriture « puisque de toute façon je n’arrive pas à maigrir » et l’effet yo-yo est là.

Et si le régime n’était pas une question de volonté? Pour en discuter, je suis accompagnée de Geneviève Mahin, psychonutritionniste. Elle nous explique qu’il y a trois raisons pour lesquels le régime ne fonctionne pas.

13731108_997360350377625_846812935_n1 Une histoire de cerveau: Le cerveau reptilien demande à manger, le cerveau cognitif nous dit qu’on “ne peut pas”, qu’on “doit” se priver. Notre cerveau nous pousse donc à manger! Tout simplement parce qu’il sait qu’il en a besoin, que si on le prive, il sera en danger. Ok, vous allez me dire qu’on ne va pas être en danger de malnutrition si on ne mange pas de chips ou de chocolat. Juste. Mais là alors, il se passe autre chose, le cerveau limbique apparaît. Ce n’est pas la faim qui nous pousse à manger ces sucreries ou ces snacks, c’est le besoin de réconfort. On en a envie, point barre. On secrète alors des endorphines qui nous font nous sentir bien; les hormones s’en mêlent.

2 Les hormones: L’équilibre hormonal est rompu et cela aura des conséquences sur notre métabolisme et sur notre humeur.

3 Muscles/graisse. La perte de poids (de volume) rapide va aussi être due à une perte musculaire. Le corps va aller détricoter du muscle pour se nourrir. Le gros soucis, c’est que moins on a de muscle, moins on consomme de calories pour vivre. A l’inverse, plus on fait du sport, du muscle, plus notre métabolisme va augmenter. Inutile pour ça de se transformer en bœuf, je vous rassure.

Il n’y a donc pas de miracle, mais un changement de style de vie, une compréhension de ce qui se passe en nous et autour de nos. Une écoute de nos besoins.

13744074_1234646116569551_1879393509_n

 

Avant les Fêtes.

Mais concrètement, qu’allons nous pouvoir faire à l’approche des Fêtes (ou de la plage)? Pas la grève de la faim, non, mais on va faire attention à bien se nourrir.

Dans la vidéo, Geneviève nous montre de bons nutriments, des aliments qui vont donner de l’éclat à notre peau en prenant soin de notre foie mais aussi ceux qui vont nous mettre de bonne humeur. Bonne mine et beau sourire pour les Fêtes: check!

Pendant les Fêtes.

Ensuite pendant les Fêtes, on va miser sur la pleine conscience.

C’est quoi? C’est sentir l’eau monter à la bouche, entendre sa faim avant de s’installer à table, détecter les différents goûts et se régaler. Manger en pleine conscience, c’est ça. C’est écouter ses sensations, faire confiance à son corps, laisser parler son instinct et, de l’entrée au dessert, chasser les pensées parasites… C’est exactement le même discours que celui dont je vous parle pour la gym 🙂 On ne culpabilise donc pas de manger des plats qui ne sont peut-être pas les plus diététique, mais on savoure, on prend le temps. Point de vue sport, on va miser sur une longue marche, du renforcement musculaire, du yoga. Si vous êtes en forme, une petite séance d’interval training pourquoi pas, mais à nouveau, écoutez vos besoins, votre forme.

Après les Fêtes.

On mise sur la détox.

Pas la détox miracle qui fait maigrir, perdre du poids (et qui n’existe pas), mais celle qui aide le foie, qui, au lieu de faire perdre, fait gagner notre corps. Plus de nutriments, plus de vitamines, plus d’eau et de bons jus. Point de vue sport, comme durant les Fêtes, puis au fur et à mesure que vous retrouverez la forme, vous pourrez réintégrer des entrainements plus conséquents.

green-682620_1920

Voici des idées de recettes pour les Fêtes bio et bien bon.

L’ article de Geneviève, pour aller plus loin.

 

Merci à un_confetti_sur_internet pour ses jolies illustrations.

 

 



Il y a 3 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Anonyme

    Se faire plaisir en quantité raisonnable vaut mieux que des frustrations permanents qui conduisent systématiquement à de gros lâchages catastrophiques. Quand j ai envie de frites ou de cookies, j en mange et une fois mon envie assouvie je sais que je ne vais pas recracher car je me suis fait plaisir. Quitte à rétablir l équilibre au repas suivant.


Laisser un commentaire