oups1a

Oups, j’ai fait pipi!

C’est super tabou, et pourtant c’est une réalité que l’on rencontre souvent auprès des sportives … mais pas seulement. 

On n’ose pas en parler, donc on ne sait pas vers qui s’orienter pour résoudre ce problème. L’incontinence urinaire de la femme reste de nos jours un symptôme non déclaré et donc sous-évalué. Bien sûr, les femmes qui ont eu des enfants sont plus sujettes à connaître ce soucis, mais de très jeunes filles en souffrent aussi.  Il existe plusieurs types de pertes mais, dans le cas des impacts, il s’agirait plus souvent d’incontinence à l’effort.

C’est quoi l’incontinence à l’effort ? 

Il s’agit d’une perte involontaire d’urine lors d’efforts dans la vie courante tels que les éternuements ou la toux. Elle est provoquée par une augmentation brutale de la pression dans l’abdomen, donc très en relation avec les activités physiques qui augmentent toujours cette poussée vers le bas. Elle peut survenir pendant la course, les sauts et les soulèvements de charges.

Rappelons que le plancher pelvien est un groupe de muscles qui tapissent le bassin (chez l’homme aussi!). Il peut subir des dommages avec les grossesses, la ménopause, certaines interventions chirurgicales, mais aussi des problèmes de constipation chronique … et la mauvaise pratique sportive.

oups1a

Quelles solutions ?

Comme toujours, je vous encourage à consulter votre gynéco ou votre kiné spécialisé (ou encore une sage-femme, mais je pense que la méthode avec la sonde est un +). Les kinés disposent souvent d’un matériel adéquat et peuvent faire un boulot formidable en quelques séances seulement.

Évidemment, il faudra aussi voir la pratique sportive habituelle. Est-elle adaptée ou pas? Il y a des sports à impacts, et d’autres dont les impacts sont plus faibles.

Autre solution…en parler! Ne pas en faire une honte, ni une fierté (voir plus bas). C’est pourquoi j’ai eu envie de faire des vidéos visant à déculpabiliser les femmes et à les encourager à prendre soin d’elles.

Marche rapide ou jogging ?

La marche sportive est un sport complet et n’est pas moins bon que le jogging: ils sont tout simplement différents. Les impacts sont nettement moins importants. Cette pratique est douce pour les articulations et le périnée. En marchant rapidement, vous effectuez non seulement un travail de cardio-training mais aussi de gainage musculaire. Personnellement, en tant que maman sportive avec un périnée ayant déjà subi des dommages, je préfère la régularité dans la marche rapide, mais un jogging en alternance est d’une grande efficacité. Certains professionnels peuvent aussi vous apprendre à adapter votre course, en diminuant les impacts néfastes.

Quid du crossfit et fitness « sautillant »?

Une vidéo prônant la normalité de se faire totalement pipi dessus pendant les entrainements m’a choquée, d’autant que c’était cautionné par une gynécologue. A partir du moment où l’on nuit à une partie de son corps, ça sort de ma vision positive de l’exercice physique. Ce type de vidéo désinforme le public, encourageant les femmes à ne rien faire contre ce souci. Les Américains ont une fâcheuse tendance à être dans l’excès… Ce qui est le plus choquant à mon sens, c’est la méconnaissance totale de leur corps, de leur périnée et de faire d’un problème pathologique (fuites urinaires), une fierté ! Encore une fois, le crossfit peut être adapté, veillez à choisir une box ayant un bon encadrement, par de vrais coachs, professionnels et à l’écoute. J’en connais personnellement qui font un travail formidable.
La vidéo qui est une réalité, mais qui désert, je pense, les bons coachs crossfit


Le fitness qui vous propose des sauts répétés n’est pas au top pour votre périnée. Si on vous propose en annexe des abdos mal contrôlés encore plus. Il est tout à fait possible de faire du cardio à impact léger ou modéré ainsi que de bons abdos 😉

Et les défis minceur?

Ils ont fait fureur cet été: en 12 semaines, le corps de déesse sera vôtre. Ces méthodes sont souvent agressives, pour perdre vite la masse grasse, ces défis en ligne proposent un rythme fort difficile à tenir sur le long terme.

Alimentation hypocalorique, entrainements cardio intenses comprenant beaucoup de sauts…donc point de vue périnée, c’est fort agressif. Non seulement, il est rare d’arriver à passer les 12 semaines d’efforts (attention à l’effet yoyo) mais en plus, plusieurs femmes se plaignent de « besoin d’uriner de plus en plus urgent ». Encore une fois, le bon sens est essentiel et se poser la question de savoir si ce type d’entrainement est adapté est indispensable. (je suis en train de faire un article à ce sujet)

Mes conseils:

  • Écoutez votre corps! Vous avez un poids dans le bas ventre quand vous courez, demandez à un professionnel de vérifier votre tonus périnée/abdos.
  • Musclez correctement vos abdos! Avec le ventre qui rentre, sollicitez les muscles profonds qui vont gainer votre ventre et votre dos.
  • Pensez à avoir une bonne posture au quotidien! Si vous êtes avachie, votre dos, vos abdos…et votre périnée en souffrent
  • Continuez à faire du sport.  Les bienfaits du sport ne sont plus discutés actuellement et on connaît les effets positifs sur le système cardio-vasculaire, les os et les articulations. Rappelez-vous qu’il n’est pas nécessaire de sauter et de s’éreinter pour faire une bonne activité physique.
  • Continuez à faire du bien à votre périnée s’il a été lésé. Ok, faire du bien peut prêter à confusion mais on l’oublie souvent le pauvre! Ce n’est pas parce qu’on a fait sa kiné qu’on peut l’oublier à vie! On fait régulièrement de bons exercices pour lui, des décharges de pression etc…
  • Pour celles (et ceux) qui souhaitent pratiquer d’autres activités, adaptées en cas de faiblesse, il existe des cours sans impacts, où l’on fait particulièrement attention aux pressions intra-abdominales. Des méthodes dites douces peuvent aller jusqu’à des niveaux athlétiques. Bien sûr, je vous dirais que nos cours sont (top et) adaptés pour ces soucis, mais je peux aussi vous diriger vers de super profs qui donnent cours dans d’autres régions 🙂

Je connais aussi des kinés au top, surtout en région Liégeoise vu que c’est mon secteur.
Merci au ELLE Belgique de diffuser mes vidéos auprès de leurs lectrices <3



Il y a 11 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. sabrina

    Bonjour,
    j’ai 2 enfants et comme j’ai des fuites j’ai fait des rééducations du périnée.. le kiné me dit que mes exercices sont parfait mais j’ai encore un peu de fuite quand j’ai peur ou en éternuant.. de plus j’ai la peau du vas du ventre qui n’est pas très beau et je vois bien que je pourrai faire des exercices pour perdre un peu et je pense qu’il faut muscler tout ca.. as tu des conseils à me donner car je ne sais pas quel exercice faire pour m’entrainer à la maison et avoir un bas du ventre plus joli pour l’été prochain ;).. merci beaucoup

  2. Martine

    Bonjour Séverine,
    Tout d abord merci pour toutes vos mises en ligne très chaleureuses et pédagogiques !
    Une question : mon gynécologue me dit que pour lutter contre l ostéoporose, il faut « choquer » les os, et donc, sauter par exemple. Je vois que c est en fait contre indiqué pour les fuites urinaires… alors que faire ?

    • Séverine

      Hum, en fait il a raison aussi. Pour la densité osseuse, de petits chocs sont utiles. En fait, je te conseillerais de rester raisonnable en tout 🙂 ni trop ni trop peu. Si tu aimes le jogging en trottinant par exemple ou danser de manière assez dynamique…bref qu’il y ait de petits sauts, c’est parfait. ça ne vaut pas dire qu’il faut en faire des heures tous les jours, mais c’est bien d’en intégrer dans la semaine. En complément, tu fais bien tes exercices de respiration, du bon gainage, en pensant de temps en temps, un peu chaque fois à contracter le périnée « en starter », donc quand tu commences ton exercice (j’en parle dans les vidéos) Bonne continuation!

  3. Michelle

    J’ai oublié de mettre mon prènom. je suis Michelle la personne qui demande votre avis sur la roue pour effectuer les abdos. 🙂

  4. Anonyme

    Bonjour Séverine, j’ai une petite question. Que pensez-vous de faire les adbos avec la roue? Fait-il descendre ou remonter le ventre? 🙂

  5. Michelle

    Bonjour, je trouve cette petite vidéo vraiment très enrichissante. Je commence a regarder vos vidéo Séverine et je vous trouve, très professionnelle. Tous vos mouvement sont très bien exécuté dans le respect total du corp. Si mon discours est tel, c’est que je fréquence une salle de sport plus 10ans environ et la prof qui avait était comme vous. Travaille doux et en profondeur. Pareil en musculation. Comme vous elle ne vendait pas du rêves au femmes. Merci pour ce que vous publié et de le faire en toute sincérité, et de ramener les femmes dans une réalité afin qu’elles protège leurs corp. J’ai appris beaucoup auprès de cette prof. Tout est possible mesdames il faut juste de la motivation de la patience et une bonne personne a écouter et je pense que vous êtes au bon endroit. Ce qui m’a fait connaitre sur vos vidéo Séverine c’est que je cherché des mouvements a faire avec un TRX super outils. J’ai 43ans, je continue toujours la musculation car j’adore ça mais cet outil plus le ballon je vous assure qu’il y a de parfait exercices a faire pour de renforcer et gainer… Aujourd’hui je le suis acheté un TRX et bientôt un ballon 🙂 a très bientôt!! 🙂

  6. Marie

    Merci d’avoir abordé ce sujet. Maman de deux enfants de 5 et 3 ans et enceinte de 4 mois de mon troisième enfant, malgré deux rééducations avec un kiné, Je constate toujours une incontinence d’effort (toux, fort éternuement, rire…). Je sais pas si je dois déjà faire quelque chose à 4 mois de grossesse ou attendre l’accouchement. Avant cette dernière grossesse, j’ai pratiqué le pilates pendant 1 an et demi. Ayant beaucoup de nausées, je fais très peu d’exercices physiques depuis 3 mois. Ce matin j’ai éternué et catastrophe dans mon pyjama! 🙂 Je me rend compte que çà recommence déjà à s’affaiblir. Merci d’avance pour vos conseils.

    • Séverine

      Bonjour Marie, Je pense que ça ne peut pas faire de mal…d’agir 😉 Je te suggère d’aller voir un/une bon kiné qui va regarder si tu ne pousses pas à l’effort. Si tu contractes « bien » le périnée et que ta respiration est correcte, tu pourras faire des abdos soft durant toute ta grossesse! Je te recommande alors la méthode De Gasquet. Tu trouveras des vidéos adéquates sur ma chaine, mais c’est important de vérifier avec un pro si tu les fais bien. Prends bien soin de bien te tenir au quotidien pour éviter de pousser vers le bas 😉
      J’espère t’avoir aidée!

  7. Géraldine

    Bravo et merci pour ce billet sur ce sujet encore tabou mais si courant 🙁 Cela doit soulager bien des femmes de se sentir entendues… Je partage à 300 % votre avis sur le sport et le respect du corps. Il ne faut pas accepter n’importe quoi et surtout s’écouter ! Merci Séverine 🙂


Laisser un commentaire